Icon[youtube-video]-functional@2xSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_Simplified0A6B3197-B8EF-4853-A014-0B6AD232B8931-facebook-social-media-communication-flatlink 2.3.3.14-twitter-social-media-communication-flatSPECTRUM_ICONS_GROUP2_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedIcon[case-studies]-IllustrationSPECTRUM_ICONS_GROUP2_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_Simplified65397E78-48B8-4D37-952C-A87908E6B132SPECTRUM_ICONS_GROUP2_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedIcon[e-learning]-IllustrationSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP2_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP2_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP2_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP2_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP2_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP2_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP2_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedIcon[qa]-functional@2xIcon[qa]-Illustration8AFD0F2B-4947-4C6E-B2E2-65A1130D6B7966C4AD42-B679-453D-9F05-F6B45547E699Icon[shopping-cart]-IllustrationIcon[shopping-cart-check]-functionalSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP2_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP2_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedSPECTRUM_ICONS_GROUP1_w_SimplifiedIcon[youtube-video]-Illustration2EF65906-4130-454E-B8A4-583CBF82493B

À propos du cannabis à des fins médicales

Depuis plusieurs années maintenant, les patients peuvent se procurer du cannabis à des fins médicales pour traiter divers problèmes de santé. Si vous considérez cette option, voici quelques renseignements pour vous guider.

Les effets du cannabis sur votre corps

Les cannabinoïdes sont les principaux ingrédients actifs du cannabis et plus d’une centaine ont été recensés. Ils peuvent être produits par le corps humain, mais se trouvent également dans les plantes, ou sont fabriqués en laboratoire pour être utilisés dans des médicaments délivrés sur ordonnance. Les cannabinoïdes les plus connus sont le THC et le CBD, puisqu’ils se trouvent dans des concentrations relativement élevées dans le plant.

 

Le cannabis médical et ses cannabinoïdes (principalement le THC et le CBD) peuvent être utilisés comme thérapie pour traiter ou atténuer les symptômes. Selon vos besoins, vous pourriez vouloir sélectionner un produit contenant du THC, du CBD, ou un heureux mélange des deux.

Le système endocannabinoïde

Notre corps produit naturellement des cannabinoïdes (appelés endocannabinoïdes) qui interagissent avec les récepteurs cellulaires du corps.

 

Les endocannabinoïdes sont comme une « clé », et les récepteurs comme un « verrou », ils se lient ensemble pour produire des effets sur le corps. Notre système endocannabinoïde (SEC) joue un rôle dans plusieurs fonctions physiologiques, y compris les inflammations, le sommeil, la douleur, la digestion, les fonctions immunitaires et la neuroprotection.

 

Le THC et le CBD interagissent également avec les récepteurs de notre SEC. Cela explique en partie pourquoi le cannabis semble agir sur une aussi grande variété de symptômes et de pathologies.

Ce que le produit peut traiter

« Votre professionnel de santé a peut-être autorisé la consommation de cannabis pour soulager un ou plusieurs des symptômes suivants associés à une variété de troubles qui n’ont pas répondu aux traitements médicaux conventionnels. Ces symptômes (ou pathologies) peuvent inclure :

 

  • des nausées réfractaires sévères et des vomissements induits par une chimiothérapie

  • une perte d’appétit et de poids chez les patients atteints d’un cancer ou du VIH/SIDA

  • des douleurs et spasmes musculaires associés à la sclérose en plaques

  • une douleur chronique non cancéreuse (principalement neuropathique)

  • des douleurs réfractaires sévères associées à un cancer

 

  • de l’insomnie et un état dépressif associés à des maladies chroniques (VIH/SIDA, douleur chronique non cancéreus
  • les symptômes rencontrés aux soins palliatifs/de fin de vie


Cette liste des symptômes et des pathologies pour lesquels la consommation de cannabis peut être autorisée par votre professionnel de santé n’est pas exhaustive. »

Santé Canada

Chaque personne est différente

Le cannabis n’est pas une thérapie universelle, il faut donc souvent procéder l’approche par essai-erreur pour trouver le produit approprié. Certains patients se complaisent à consommer plus d’une variété. Ils prennent, par exemple, une variété pour la journée, et une autre le soir, ou pour traiter différents symptômes.

Foire aux questions